Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /home/www/1d92698bd2e94682e07579df7e184506/web/nantermod/wp-content/plugins/wordbooker/wordbooker.php on line 2695

Vote sur les JO 2026: une décision déplacée

Par une petite majorité de cinq voix, le Conseil national a décidé de faire voter tout le pays sur la candidature aux JO de Sion.

Le choix de la démocratie n’est pas incompatible avec les jeux olympiques. Je suis prêt à mener la campagne en Valais, mais à fortiori aussi sur le plan fédéral. Prêt à en découdre et confronter nos arguments. Chercher à convaincre que Sion 2026 sera différent.

En réalité, le choix du Conseil national est une humiliation pour la candidature sédunoise, pour le Valais et subsidiairement pour les Cantons qui participent au projet.

Humiliation, parce que ce référendum n’était prévu pour aucune autre manifestation nationale, même les plus onéreuses. A-t-on voté sur l’Expo 02 ou sur l’Euro 2008 ? Lorsque le peuple grison s’exprimait sur les JO de 2022, il n’avait pas l’épée de Damoclès de la votation fédérale au dessus du bulletin de vote cantonal. Ici, on fait une loi d’exception. Et les lois d’exceptions sont toujours mauvaises. Sion 2026 mériterait moins qu’une autre manifestation d’être soumises aux règles ordinaires ? Sion 2026 ne pourrait pas bénéficier d’un subsides sans qu’il soit soumis au référendum, contrairement aux 70 milliards que le parlement distribue chaque année. Lorsque la Confédération voulait donner un milliards de nos impôts aux Grisons, personne n’a réclamé un référendum fédéral. L’argent va en Suisse romande, et tout le monde perd la tête.

Les règles du jeu changent en cours de partie. Il est certain que si un vote fédéral était prévu depuis le premier jour, la communication aurait été autrement, le calendrier adapté, la candidature différente. Vous n’abordez pas un marathon et une promenade en montagne de la même manière.

Aujourd’hui, on nous demande de bricoler une votation fédérale pour plaire à la gauche et aux Alémaniques, à moins d’une année de la désignation de la ville organisatrice.

Chères et Chers collègues qui avez soutenu la fameuse motion ce jour, je vous en prie, combattez les jeux. Refusez le crédit. Dites-nous tous le mal que vous pensez des JO. Mais n’appliquez pas les règles à la gueule du client. Il en va du respect de vos Confédérés.




About This Author

Post A Reply