Remplacer la raffinerie par les vieilles citernes d’Antonio Hodgers ?

“Une vraie verrue en milieu urbain”, “pas très sécure“, “pas très beau”, “pas très intéressant en terme d’emplois”: voici comment  Antonio Hodgers désigne les citernes de Tamoil à Vernier.

Or, le conseiller d’Etat considère que le site de Collombey est l’endroit idéal pour accueillir ces citernes. Une opération win-win à l’écouter. Hem…

L’occasion est trop belle pour se débarrasser de ces vieilles citernes, et le Valais peut bien jouer la décharge d’Antonio Hodgers ? On peut espérer mieux pour notre canton. A commencer par un peu de respect.

Réaction à voir sur Leman Bleu. 

About This Author

Post A Reply