Catégorie: le temps

Grattez ! Gagnez ! Votez !

Publié dans le Temps du 21 mai 2018.

La campagne pour la loi sur les jeux d’argent est l’occasion d’un festival de cadeaux et de distribution d’argent de la part des casinos et de la Loterie Romande. Les invitations, concours et subsides pleuvent pour inciter le peuple à adopter sans sourciller

La suite

L’éthique du bandit manchot

Publié dans le Temps du 23 avril 2018.

Le 10 juin, les Suisses voteront sur une nouvelle loi sur les jeux d’argent qui prévoit, première nationale, le blocage des sites web étrangers concurrents des prestataires nationaux. Le débat s’annonce pimenté par les prétextes éthiques de chacun.

Pour protéger la nature suisse, vous

La suite

Qui veut payer des millions ?

Publié dans le Temps du 13 mars 2018.

Les discussions sur la moralité fiscale des élus laissent apparaître une nouvelle échelle de valeurs. Le contribuable ne doit plus seulement payer ses impôts. Il doit les aimer, les chérir et s’en réjouir. Au risque d’être perçu comme un fraudeur en puissance.

Cette chronique

La suite

JO : le Valais qui ose, le Valais qui tremble

Publié dans le Temps du 7 mai 2018.

Jeux olympiques, les sceptiques jugent le projet trop. Trop coûteux. Trop grand. Trop polluant. L’esprit de la fête olympique viendra peut-être après la votation. Ce manque d’enthousiasme ne ressemble pas aux Valaisannes et aux Valaisans.

Avec les JO, le Valais tourne ascète. D’ordinaire prompts

La suite

La politique sans les partis

Publié dans le Temps, le 9 avril 2018. 

” L’appel citoyen ” veut proposer en Valais des listes sans étiquette partisane, mais aussi sans programme commun, snobant les partis politiques. Il est pourtant bon de se rappeler que ce sont les partis qui assurent le débat démocratique. Pas étonnant d’ailleurs qu’ils

La suite

Le médecin, son salaire, sa bataille

Publié dans le Temps du 27 février 2018. 

La polémique sur le salaire des médecins met en lumière la déconnexion complète des praticiens et de la population qu’ils soignent. A bien y regarder toutefois, le problème concerne moins les chiffres eux-mêmes que la double nature de la profession médicale, libérale mais

La suite